Le rap c’était mieux demain #1

Jeudi passé dans la soirée, je me rends au domicile d’un ami quelque part dans la jungle bruxelloise afin de briser la monotonie d’une ville du Nord qui s’enfonce petit à petit dans l’hiver. A mesure que mes pas me portent vers le haut de l’immeuble, une musique se rapproche et je me laisse lentement bercer par les basses qui résonnent tout en haut : ça écoute du hip-hop, j’aime. En rentrant, je constate que l’appart qui sera le théâtre de cette pré-soirée est composé de 4 personnes, mon pote, son coloc, un pote au coloc, et moi-même. Je comprends vite que l’ambiance n’est pas encore là et qu’elle va reposer sur mes petites épaules, je préconise donc le dernier Kaaris pour chauffer un tantinet l’atmosphère, ce qui a priori était une blague mais pouvait tout à fait être un bon délire. C’est là que le coloc, que je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam me rétorque « Pouah j’ai horreur du rap français ».

Ne voulant pas rentrer dans des débats inutiles, je ne réponds pas au malheureux et me sers un verre pour oublier ces tristes paroles mais c’était sans compter sur l’audace du bougre qui, 5 minutes plus tard, clame que le meilleur rappeur de tous les temps est, sans conteste, A$ap Rocky. Le mec avait visiblement pété un plomb ou passé une mauvaise journée. Assommé par cette nouvelle, je cherche du réconfort dans les yeux des deux autres témoins de la folie qui rétorquent timidement des noms tels que Drake et Kanye West. Mon hip-hop ayant pris un coup, une cigarette s’imposait et c’est à ce moment que je décide de remettre l’église au milieu du village en écrivant cet article.

Que les choses soient bien claires, j’écoute Kanye West, il m’est arrivé de prendre du plaisir sur Asap Rocky, ses acolytes et Drake a parfois tourné très fort dans ma voiture, ils font incontestablement partie du paysage hip-hop actuel et on vous en parle d’ailleurs avec plaisir sur LifeStage. Je ne suis pas non plus une sorte de passéiste ou ce que les innombrables rageux appellent un puriste, accroché à son hip-hop oldschool et refusant de voir que quelque chose qui n’évolue pas est condamné à mourir. Mais, à l’opposé de ceux qui ne veulent rien entendre et clament haut et fort que depuis Tupac, plus rien de bon ne sort, il faut tout de même faire entendre raison aux trop nombreuses oreilles éduquées à Skyrock, leur rappeler que le rap s’étale sur près de 3 décennies maintenant et qu’il est de leur devoir de fouiller un peu la chose avant de sortir des inepties du style, le but de ma chronique est de leur faciliter la tâche en faisant découvrir chaque semaine un son des années 90 et un son plus actuel.

Finalement, en écrivant, je me suis renseigné quant à l’existence d’un classement des meilleurs mc’s toutes générations confondues et, force est de constater qu’ils sont soit fort peu objectifs, soit basés sur les ventes. On peut dans tous les cas se demander sur quelles bases un tel classement peut être établi et surtout en quoi est-ce nécessaire? Soyez au rendez-vous chaque semaine sur notre page LifeStage ou en direct sur Vibration (107.2 FM) chaque mercredi de 22h à minuit pour vous faire votre propre idée, voici un avant-goût, 10 sons choisis avec soin pour ambiancer votre mardi soir!

Let's play the music!

hip-hop-image-1-1024x577

Publications similaires

Commentaires