Propulse : Un début tout en douceur

Ca y est, le Propulse Festival a repris ses aises dans le Botanique pour trois jours de musique afin de mettre en avant les artistes de demain.

  • Leonore

 

Cette première soirée commence un peu en retard pour nous, toutes nos excuses à June Moan et à BODA BODA qu’on espère recroiser dans un avenir pas trop lointain! Pour ne plus rater une seule minute, on se dirige directement vers la Rotonde où Leonore a déjà commencé son concert. Elle se trouve au milieu de la scène, telle une muse au milieu de ses musiciens, pour nous proposer de rentrer dans un univers pop mélancolique.

Par après, TOTM est venu réveiller une assemblée qui s’était laissé emporter le temps d’un concert. Comme ils le disent si bien, le groupe invite à l’oubli et à l’abandon par de longs passages mêlant sonorités acoustiques et électroniques. Une belle énergie sur scène qui demande à être revue lors d’un concert un poil plus long pour nous permettre de rentrer complètement dans leur univers.

La soirée s’est alors terminée avec la prestation d’Atome, le groupe réunissant Remy Lebbos et Nicolas Collaer (Vismets), David Picard (Applause), Catherine De Biasio (Blondy Brownie). De leur part, on avait pu voir leurs deux premiers clips rétro-futuristes qui habillent leur musique qui puise autant dans la pop que dans l’electronica, le tout chanté en français. Sur scène, ils confirment ce que l’on a pu entendre à travers un show maitrisé de bout en bout.

KET_8779

Publications similaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *